Ecole Polytechnique.

L'uniforme et la grande tenue modèle 31 de l'officier Français. Ecole Polytechnique.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr école polytechnique

L'École Polytechnique, commandée par un général de brigade assisté d'un colonel commandant en second, comprend un certain nombre de services, des officiers professeurs et instructeurs (à côté de nombreux professeurs civils), des sous-officiers du cadre de l'École, un groupe de cavaliers d'école et de cavaliers de manège et des élèves. Ceux-ci se destinent à devenir à leur sortie des officiers d'artillerie ou du génie, sauf un petit nombre généralement pris dans les premiers de l'école qui entrent dans les carrières civiles de l'Etat (ingénieurs des mines, tabacs, ponts-et-chaussées, etc...).

UNIFORMES

Officiers. — Tous les officiers servant à l'École Polytechnique conservent l'uniforme de leur arme y compris les chiffres ou attributs. Culotte de grande tenue de même couleur que le pantalon.

Adjudants-chefs et adjudants. — Ils conservent tous l'uniforme de leur arme avec des grenades au collet au lieu de numéros.

Militaires du Cadre. — Ils conservent la tenue des troupes à pied de leur arme mais portent au collet la patte en velours noir avec l'attribut distinctif des élèves de l'École brodé en cannetille d'or pour les sous-officiers et découpé en drap écarlate pour les soldats.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr école polytechnique

Élèves (tenue de sortie). 

Tunique bleu foncé (noir) fermant sur la poitrine au moyen de deux rangées de sept gros boutons d'uniforme et comportant deux revers à bords passepoilés en drap du fond.

La jupe en drap du fond formée de deux pans tombe à 230 mm. de terre, l'homme étant à genou. Les pans sont ornés derrière d'une patte à la Soubise en drap du fond présentant en haut une tête à trois pointes avec un gros bouton d'uniforme, au milieu et plus bas une pointe saillante sur le derrière portant aussi un gros bouton.

Un passepoil en drap du fond règne autour de cette patte, sauf du côté qui se raccorde avec le devant de jupe où le passepoil ne descend que jusqu'à hauteur du centre du bouton.

Le collet en drap bleu foncé passepoilé de même sur son bord supérieur est coupé carrément. Les angles sont ornés d'une grenade brodée en cannetille d'or mat et paillettes sur un écusson de même forme et de dimension légèrement supérieure.

Les parements coupés droit sont en drap du fond et passepoilés de même, ils sont garnis sur le milieu de la manche d'une patte rectangulaire en drap du fond passepoilée de même qui porte trois petits boutons d'uniforme.

Les brides d'épaule sont formées d'une tresse carrée de 3 mm. redoublée autour d'un petit bouton d'uniforme qui est cousu près de l'encolure, les deux bouts libres de la chaînette étant arrêtés dans la couture de l'emmanchure.

Sur le côté gauche, à la taille, une patte de cein-turon dont la tête à trois pointes est prise par son pied dans la couture d'assemblage de la jupe et du corsage.

Les boutons demi-bombés et dorés portent en légende " Ecole Polytechnique " et sur leur milieu l'attribut de l'Ecole qui consiste en deux canons croisés derrière une ancre surmontée d'une cuirasse avec le pot en tête.

Manteau en drap bleu foncé (noir) fermé par deux rangs de six boutons dorés et tombant à 230 mm. de terre. Collet rabattu portant aux angles les grenades semblables à celles de la tunique brodées sur un écusson en drap du fond. Les manches ont des parements en bottes ; le dos garni d'un pli crevé et serré par deux martingales. Le manteau comporte deux poches sur les hanches et une sur le devant de gauche, cette dernière à hauteur du 3° bouton comporte une petite patte fermée par un petit bouton.

Une pèlerine à capuchon en drap cuir laine noir a une rotonde dont le bord inférieur doit dépasser de 20 mm. l'extrémité de la main. Elle ferme sur le devant par quatre boutons. Le pantalon en drap bleu foncé est orné d'une double bande écarlate encadrant un passepoil écarlate.

Le chapeau du modèle général porté en colonne est bordé d'un galon de soie noire façon dite « cordée » avec guirlande représentant deux branches d'olivier entrelacées. La cocarde a 60 mm. de diamètre. La ganse de cocarde est une bande en cuivre doré représentant une ganse naturelle formée de trois brins assemblés et redoublés autour d'un petit bouton d'uniforme.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr école polytechnique.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr école polytechnique.

Le képi entièrement en drap bleu foncé (noir) porte en haut du bandeau un galon en or façon lézarde de 14 mm. Les montants, la soutache du calot et son noeud hongrois sont en or, la fausse Jugulaire en galon d'or trait côtelé.

Le ceinturon d'été est en cuir verni noir avec deux plateaux dorés représentant l'attribut de l'Ecole réunis par un crochet en S.

L'épée sans ciselure a la poignée en corne de buffle, la garde et le pommeau en laiton doré. L'attribut de l'Ecole est appliqué en relief sur la demi-coquille extérieure ; la demi-coquille intérieure est mobile ; fourreau est en acier bronzé.

Bottines noires à élastiques, gants en peau de chien blanc glacés.

Tenue d'intérieur.

Vareuse en drap bleu foncé fermant sur la poitrine par sept gros boutons avec doux poches extérieures sur la poitrine; une ouverture sur le côté gauche laisse passer la bélière du sabre ou de l'épée. Les manches sont terminées par un parement en pointe. Le collet droit ne porte pas d'attribut. Sur les épaules, une patte en drap du fond dont l'extrémité en pointe du côté du col se ferme sur un petit bouton. Le pantalon de petite tenue en drap bleu foncé ne comporte ni bande ni passepoil. Une culotte en cuir laine bleu foncé de la forme de celle des troupes montées avec passepoils et bandes écarlates. Un gilet en drap bleu foncé coupé droit et fermant par neuf petits boutons en corozo noir, un pantalon de coutil, une veste de gymnastique en treilli écru, un bonnet de police de la forme de celui des officiers d'artillerie et comportant sur le devant un galon de 12 mm. en laine rouge ou jaune (suivant les promotions) en forme de chevron, des brodequins noirs, des jambières en cuir complètent la tenue d'intérieur.

En dehors de l'épée qui ne sert que pour les tenues de sortie, les élèves reçoivent dans l'École l'armement et l'équipement nécessaires aux exercices militaires.

Source: Les Uniformes de l’Armée française – Terre – Mer – Air. Commandant Bucquoy.

A suivre...