Nouveaux livres

Les nouveautés - Livres d'histoire militaire

Retrouvez sur cette page toutes les nouvelles parutions sur le thème de l'histoire militaire de la 3ème République et la première moitié du XXe siècle.

Pour acheter ces livres histoire militaire, cliquez sur l'image de la couverture, vous serez redirigés vers l'article sur le site Fnac.fr

Vous pouvez aussi retrouver ces ouvrages sur le site Cultura.fr

Et voici le lien si vous en savoir plus sur les uniformes et l'histoire de l'armée Française en visitant tenue31.fr.

Les prisonniers de guerre 1939-1945

de Eric Labayle
aux éditions Sutton.
5,90€
En juin 1940, plus d’1,8 million de soldats français ont été capturés par la Wehrmacht. Cinq ans plus tard, ils étaient encore près d’un million dans les camps de prisonniers de guerre allemands. Dans quelles circonstances ces hommes ont-ils été capturés ? Qui étaient-ils ? Comment ont-il vécu leurs années de captivité ? Dans quelles conditions ? Quels furent leur quotidien et leurs souffrances ? Qu’est-ce qu’un Stalag, un Oflag, un Kommando ? Quel rôle cette population captive a-t-elle joué dans l’histoire globale de la guerre ? Ce guide nous mène à la rencontre des oubliés de la « grande » histoire, dont le destin est pourtant indissolublement lié à celui de la France tout entière, entre le désastre de 1940 et le douloureux soulagement de 1945. Une réalité fascinante et des destins étonnants.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Distinguer et soumettre - Une histoire sociale de l'armée française 1872-1914

de Mathieu Marly
aux Presses Universitaires de Rennes
25€
Après la défaite de 1870, le service militaire obligatoire adopté en France ressuscite une figure centrale de l’imaginaire républicain : celle du « citoyen-soldat » porté à l’obéissance militaire par la conscience de ses devoirs patriotiques. Cette figure accompagne une série de représentations attachées aux casernes républicaines : par leurs vertus civiques et le brassage social opéré par la conscription, celles-ci auraient préparé les jeunes français à accepter leur devoir de citoyen-soldat jusqu’à la mobilisation de l’été 1914. En restituant les logiques sociales de l’expérience militaire à la fin du XIXe siècle, cet ouvrage prend à revers ces lieux communs du roman national. A travers l’analyse des procédures de recrutement et de promotion dans le rang, des vocations militaires et des processus à l’oeuvre dans la production de l’obéissance, l’auteur propose de relire l’expérience des casernes à l’aune des transformation sociales et politiques de la Belle Époque.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Répertoire des corps de troupe de l'armée allemande

de Christian Duquesne
aux éditions Ysec.
48€
Entre 1914 et 1918 plus de 13 250 000 Allemands sont mobilisés dans les rangs de l'armée impériale, répartis au sein de dizaines d'unités et spécialités plus ou moins importantes. Dès le début du conflit, les services de renseignement alliés vont chercher à savoir quelles unités leur font face. Pour la France, ce travail est confié au 2e bureau. Ces renseignements vont faire l'objet d'un volumineux travail de retranscription qui, dès 1917, est publié par l'Imprimerie nationale sous le titre Composition et historiques des divisions allemandes. Quelques années plus tard, aux États-Unis, paraît un livre intitulé Histories of the two hundred and fifty-one divisions of the German Army, wich participated in the war 1914-1918. Ce livre n'est en fait que la traduction presque intégrale de l'ouvrage du 2e bureau. Seuls les renseignements de l'année 1918 ont été compilés avec le concours des services de l'armée américaine. Ces ouvrages, qu'ils soient français ou anglo-saxons, souffrent du même inconvénient, celui de ne pas présenter d'index. Dès lors, rechercher un régiment, ou toute autre unité particulière, oblige le lecteur à compulser l'ouvrage d'un bout à l'autre. Notre ouvrage permet de retrouver directement à quelle grande unité appartenait tel ou tel corps de troupes sur le terrain. Nous avons pu dresser l'inventaire le plus pointu possible, non seulement pour l'infanterie et la cavalerie, mais aussi l'artillerie, les Minenwerfer, etc. Nous pouvons présenter ainsi un panorama très complet de l'armée allemande en 1914-1918.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

  • Les livres histoire militaire parus en juin 2019.

Normandie 44 - Chars et matériel en profils couleurs

de Yves Buffetaut et Eric Schwartz
aux éditions Ysec.
18€

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Canonnieres fluviales 14/18

de François Schwerer
aux éditions Temporis.
20€
Un épisode méconnu de la Grande Guerre où la marine vient épauler les forces terrestres françaises. Après la stabilisation des fronts en 1915, et sous l’impulsion de l’amiral de Bon, le Chef d’État-major général de la Marine, l’amiral Aubert, a demandé au lieutenant de vaisseau Eugène Ferlicot d’étudier, avec le soutien de l’ingénieur militaire Douyère, comment la Marine pourrait renforcer ­l’artillerie de l’armée de terre à l’aide de canons lourds et mobiles qui pourraient être employés sur le Rhin et les canaux du nord-est. Ce livre de texte illustré de photos inédites retrace l'histoire de ces armes méconnues, les canonnières fluviales.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

La formation des agents secrets du SOE

de Franck Lambert
chez Histoire & Collections.
29,95€
Pour la première fois en langue française, la présentation complète de la sélection et de la formation dans les différentes écoles clandestines, des agents secrets alliés durant la Seconde Guerre mondiale. Durant les années de guerre, les agents secrets de toute l’Europe occupée vont être formés dans le secret le plus total par le Special Operations Executive (SOE). Que l’on se souvienne de la fameuse phrase du Premier Ministre britannique en 1940, Winston Churchill, car à peine nommé, il veut « set Europe ablaze ! » ou « mettre en feu l’Europe ! » Et pour cela il crée un nouvel organisme ultra-secret : le Special Operations Executive (SOE). Des centaines d’agents, hommes et femmes, formés dans les écoles en Angleterre, au Canada, mais aussi au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, seront parachutés dans les pays occupés par les Nazis pour effectuer des missions de renseignement, de sabotages et d’éliminations d’ennemis.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Honneur et disgrâce : deux préfets sous l'Occupation

de Dominique Chryssoulis
aux éditions Jourdan.
18,90€
L'opposition entre collabos et résistants, dans les hautes sphères, est ici illustrée sous un jour nouveau. Histoire de deux hauts fonctionnaires pendant la Seconde Guerre mondiale : un préfet du Jura lourdement impliqué dans la collaboration et un préfet du Var, nommé préfet de la Résistance en 1944. Basé principalement sur des documents d'archives, ce récit éclaire d'un jour différent l'opposition entre collaborateurs et résistants, les passions humaines venant impacter l'Histoire et en brouiller les repères. Les petites histoires et l'Histoire s'entremêlent dans cet ouvrage : récit de procès d'après-guerre, mais également de la vie sous l'Occupation avec, en parallèle, le récit des recherches actuelles menées pour effectuer ce travail.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Hitler et la mer

de François-Emmanuel Brézet
aux éditions Perrin.
23€
Hitler redoutait la mer qui était pour lui un élément hostile, unheimlich. " À terre je suis un héros, à la mer je suis un lâche ", déclarait-il lui-même. Dans son esprit, la victoire finale repose sur l'armée de terre et sur l'aviation - pas sur la marine. C'est ainsi que celle-ci voit son développement encadré par l'accord naval signé en 1935 avec l'Angleterre dont le Führer est convaincu, bien à tort, qu'il lui vaudra la neutralité bienveillante de ce pays à l'égard de ses conquêtes territoriales à venir. Lorsque la guerre éclate, la Kriegsmarine est donc loin d'avoir atteint une taille critique. Convaincu d'un succès rapide sur le continent, Hitler n'attend rien d'elle, jusqu'à ce que s'impose à lui la nécessité d'une projection de force en Norvège. Mais son opinion ne change guère pour autant, pas même lorsque l'Angleterre devient l'adversaire unique et qu'il doit renoncer à son invasion. L'efficacité de la guerre sous-marine le laisse tout aussi sceptique, raison pour laquelle il refuse tout accroissement de la cadence de fabrication des sous-marins. Il ne changera d'avis que sous l'influence du grand amiral Karl Dönitz, en 1943, mais ce sera trop tard. Sous la plume particulièrement bien informée de l'auteur se dessine ainsi l'histoire d'un rendez-vous manqué entre Hitler et la marine allemande.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Tous les Berliet militaires, 1914-1940

de François Vauvillier
aux éditions Histoire & Collections.
20€
Marius Berliet, le plus illustre des pionniers français du véhicule industriel, s’engage dès 1906 dans la voie alors balbutiante du camion militaire. De succès en succès, lauréat des épreuves d’endurance, il développe à la veille de la Grande Guerre l’immortel CBA qui sera l’un des symboles de la Voie Sacrée à Verdun et de la victoire de 1918. Avec Berliet, « la route française a vaincu le rail allemand ». Après la Grande Guerre, le grand constructeur lyonnais demeure l’un des plus importants fournisseurs de l’armée française. Le très dur service au Maroc durant la guerre du Rif (1925-1926) achève de populariser les Berliet militaires et, à l’heure du réarmement face à la nouvelle menace allemande, l’usine de Vénissieux sortira par milliers des camions de 3,5 tonnes et 5 tonnes, bâchés ou citernes, ainsi que des gros porteurs spéciaux de 7,5 tonnes et des porte-chars de 15 tonnes. Tous ces modèles, et bien d’autres, sont méthodiquement passés en revue. Cet ouvrage consacré aux camions Berliet est le troisième d’une riche collection appelée à couvrir l’ensemble des véhicules utilisés par l’armée française, tous constructeurs confondus.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

  • Les livres histoire militaire parus en mai 2019.

La grande illusion - Comment la france a perdu la paix 1914-1920

de Georges-Henri Soutou
aux éditions Tallandier.
10€
La grande illusion : que la guerre de 1914-1918 serait courte et mettrait fin à la position dominante occupée par l'Allemagne depuis Bismarck ; que la France récupérerait les territoires perdus depuis la Révolution française, mais aussi établirait une sphère d'influence de premier rang et une mainmise sur les régions rhénanes, voire remettrait en cause l'unité allemande ; et, pour finir, que les traités de paix réaliseraient au moins les principaux objectifs poursuivis et en tout cas garantiraient la sécurité à long terme. Ces illusions, largement partagées, étaient portées par l'obsession de la sécurité face à l'Allemagne et par l'affirmation du modèle républicain face au « militarisme prussien ». Ceux qui tentèrent d'achever le conflit par la négociation furent écartés. Paris a joué son rôle dans la marche à la guerre et a défini des buts qui ont largement contribué à déterminer le déroulement du conflit et ensuite la paix. Finalement, les dirigeants n'ont pas obtenu ce qu'ils souhaitaient, tout en compromettant, par leurs exigences et par leur vision biaisée des réalités, la restauration du système international.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Prisonniers d'Etat sous Vichy

de Christophe Lastécouères
aux éditions Perrin.
24€
La prison des chefs politiques dans la France de Vichy (1940-1944) Dès l'été 1940, Georges Mandel, Léon Blum, Édouard Daladier, Guy La Chambre, Paul Reynaud et le général Gamelin ont été emprisonnés par Vichy pour plus de deux ans ; Jean Zay, quant à lui, a passé toute la guerre en prison jusqu'à son exécution. Figures emblématiques de la vie politique nationale de la IIIe République, ils sont tenus par le nouveau régime comme " responsables de la défaite ". À partir de sources largement inédites, Prisonniers d'État sous Vichy reconstitue de façon détaillée et concrète l'évolution de leurs conditions d'enfermement et de transfert et retrace minutieusement les dérives de l'État français et de sa justice pour mettre en évidence le moment où celle-ci se mue en justice d'exception, avec la complicité d'une magistrature sous influence – à l'image du parquet général de la Cour suprême de justice de Riom. Vichy introduit par exemple un dispositif subtil qui consiste à accorder à ces personnalités, afin de mieux les discréditer, nombre de privilèges – notamment sur le plan matériel – qui sont ensuite livrés en pâture à l'opinion publique, et inaugure par ailleurs un mode d'enfermement particulièrement anxiogène, fait de vexations et de déplacements imposés en raison de supposées menaces extérieures. Il ressort de cette étude novatrice que l'emprisonnement de ces hommes, loin d'être un élément secondaire dans la ténébreuse histoire de Vichy, constitue au contraire un laboratoire du contrôle et de la manipulation de l'opinion.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Le Petit Quizz du Jour -J

de Grégoire Thonnat
aux éditions Pierre de Taillac.
12,90€
Le débarquement du 6 juin 1944 en Normandie fait partie des grandes dates de l’histoire du XXe siècle. Cette opération militaire, qui a nécessité des mois de préparation, marque le début de la Libération de la France et de l’Europe après plus de quatre années d’occupation nazie. Mais connaissons-nous si bien l’histoire de cet événement hors-norme ? Qui est à l’origine de l’expression « le jour le plus long » ? Qu’appelle-t-on le mur de l’Atlantique ? Qui sont les 177 hommes du commando Kieffer ? Pourquoi la présence de vaches dans les champs normands rassurait-elle les soldats alliés ? Quel est le bilan humain du débarquement et de la bataille de Normandie ? Toutes les réponses et beaucoup d’autres sont à retrouver dans Le Petit Quizz du Jour J qui, à l'occasion de son 75e anniversaire, offre une plongée dans l’histoire du débarquement !

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Traces de guerre - Normandie 44

de Christophe Prime
chez Orep Editions.
20€
Normandie 1944 Traces de guerre, Normandie 1944 n'est pas un ouvrage comme les autres. 75 ans après la fin de la bataille de Normandie, Christophe Prime a choisi de vous replonger au coeur de cette tragique épopée à travers des témoignages sans fard de combattants, des documents et des objets originaux de première main pour certains surprenants, pour d'autres bouleversants (casques, ocarina, talkie-walkie). L'auteur nous fait pénétrer dans les arcanes du monde de la collection. En spécialiste averti, il passe les vestiges du passé au révélateur afin qu'ils nous livrent leurs secrets et apportent un supplément d'âme à la grande histoire.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Etre soldat de Hitler

de Benoît Rondeau
aux éditions Perrin.
25€
La vie quotidienne du soldat allemand entre 1939 et 1945. Peut-on devenir un soldat de la Wehrmacht ou de la Waffen-SS au service de Hitler et demeurer un soldat comme les autres ? Comment ce soldat est-il formé, commandé, équipé ? Quelles sont ses relations avec les civils ? Comment vit-il la guerre ? Se comporte-t-il comme les soldats des autres armées ? Quel est son degré de nazification ? C'est à ces questions, parmi beaucoup d'autres, que répond Benoît Rondeau dans cet ouvrage novateur qui s'attache à décrire le quotidien et l'expérience du soldat allemand, sur tous les fronts et quel que soit le corps auquel il appartenait. L'auteur retrace d'une plume limpide des parcours très divers, vécus sous toutes les latitudes, du général au pilote de Messerschmitt, de l'administrateur à Paris au tankiste de panzer, et n'omet pas d'aborder l'épineuse question de l'image d'après-guerre et de la postérité de cette force controversée. Ce faisant, il nous offre une étude renouvelée d'une armée à propos de laquelle on pensait tout connaître.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

D-DAY Récit heure par heure du débarquement

Collectif aux éditions Gm.
35€
Livre de 144 pages + 100 photos rares à inédites + 2 fac-similés de unes de journaux d'époque + 1 carte du débarquement.
Ce livre est le récit, heure par heure, du jour le plus long de l'Histoire. L'entraînement des hommes avant le jour J, le matériel utilisé, les troupes engagées, les homes, les munitions, les plates-formes artificielles qui seront acheminées par voie maritime, tout cela est largement restitué par notre texte, riche et documenté, et par des photos d'archives inédites. Puis vient le déroulement des opération Overlord et Neptune, plage par plage (Juno, Sword, Gold, Omaha, Utah).

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

La Grande Guerre Aérienne

aux éditions Ysec.
28€
Ce livre présente des photographies rares et souvent inédites, ainsi que de nombreux profils en couleur d’avions de l’époque.
La Première Guerre mondiale est le premier conflit durant lequel l'aviation joue un rôle prépondérant. Les progrès techniques et tactiques de l'aviation transforment radicalement la guerre : déjà efficace en 1914 pour la reconnaissance aérienne, par exemple pendant la bataille de la Marne, l'aviation prend peu à peu de l'ampleur, d'abord dans la chasse, puis dans le bombardement et l'attaque au sol. La maîtrise de l'air des Alliés en 1918 explique en partie la victoire finale.
Plus de 160 photos d’époque et 55 profils de matériel .

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Cinq siècles d’opérations extérieures des armées françaises

de François Cailleteau
aux Editions Economica
29€

Les Français du Jour J

aux éditions Pierre de Taillac .
24,90€
Le premier livre sur les 3000 combattants Français du 6 juin 1944.
On l'oublie très souvent, mais les hommes du Commando Kieffer ne sont pas les seuls Français à avoir pris part au Débarquement de Normandie. Le 6 juin 1944, 38 parachutistes français sautent sur les arrières de l'ennemi ou sont déposés par planeurs. À l'aube, 177 fusiliers marins commandos posent les premiers le pied sur la plage de Sword beach tandis que sur mer, douze navires français, avec à leurs bords plus de
2600 marins, participent aux escortes et au bombardement des défenses côtières.
Dans les airs, 227 aviateurs français sont engagés dans des missions de chasse aérienne, de bombardement ou de dépôt de rideaux de fumée pour camoufler l'armada.
Au total, ce sont plus de 3000 militaires français qui prennent part aux opérations du 6 juin et plus de 20 000 durant la bataille qui suit. 15 de ces Français perdent la vie le Jour J, et plusieurs centaines dans les combats des semaines qui suivent.

Ce livre, fruit de découvertes inédites dans les archives militaires françaises et britanniques, archives privées et souvenirs des témoins, dévoile pour la première fois l'ampleur de la participation française à l'opération Overlord.

 

Journal de guerre de Marguerite Lebrun

de Eric Freysselinard aux Presses Universitaires de Grenoble
26€
Cet ouvrage est le journal de Marguerite Lebrun, épouse d'Albert Lebrun, président de la République de 1932 à 1940.

Les 177 français du jour J

De Stéphane Simonnet aux éditions Tallandier.
19,90€
Heure par heure, l'histoire du Débarquement est une des mieux connues qui soient. Mais qui se souvient des 177 fusiliers marins du Commando Kieffer, les seuls Français à avoir retrouvé la terre de France en Normandie, le 6 juin 1944 ? Le général de Gaulle ne s'est guère exprimé à leur sujet et n'est pas venu les saluer durant l'été 1944.
Le Commando Kieffer s'est pourtant illustré en s'emparant du casino et du port de Ouistreham puis en assurant la jonction avec les parachutistes britanniques à Pegasus Bridge, un épisode immortalisé dans le film Le Jour le plus long. Mais parce qu'ils combattaient aux côtés de l'armée britannique, dans une bataille à laquelle n'avait pas été convié de Gaulle, les bérets verts ont été exclus de la mémoire de la France libre.
En s'appuyant sur des centaines de photos, lettres et document inédits, Stéphane Simonnet rend hommage aux 177 volontaires de cette troupe de choc. Sous l'impulsion d'un militaire atypique, le capitaine de corvette Philippe Kieffer, ils ont suivi, durant des mois, dans les bases secrètes de Grande-Bretagne, les entraînements les plus intensifs afin de réaliser leur rêve : participer à la libération de la France.

Nous, les hommes du commando kieffer

de Stéphane Simonnet chez Talandier
20,90€
6 juin 1944. 176 jeunes volontaires, avec à leur tête le commandant Kieffer, sont les premiers et les seuls Français à fouler les plages de Normandie. Qui sont ces jeunes hommes entraînés durement depuis des mois en Grande-Bretagne qui s’emparent du casino de Ouistreham avant de libérer la ville ? Pour la première fois, certains d’entre eux se racontent. Au crépuscule de leur vie, les vétérans du Commando Kieffer livrent leurs souvenirs. Ils ont tous en commun d’avoir sacrifié leur jeunesse pour défendre leur pays. Ils ont abandonné leur métier, renoncé au confort d’un foyer, quitté leurs amis, leur famille, parents, frères et sœurs. Les uns ont traversé les mers, les autres franchi les Pyrénées pour répondre à l’appel du général de Gaulle et rejoindre l’Angleterre. Devenus commandos de la France libre, ils ont connu le baptême du feu en Normandie, surmonté leurs doutes, affronté toutes les peurs. Certains ont vu mourir leurs camarades, d’autres ont été grièvement blessés, laissés pour morts sur la plage. C’est cette expérience de la guerre, intime et souvent enfouie, que ces vieux soldats ont accepté de livrer à Stéphane Simonnet. Modèles de courage et de modestie, ces combattants, devenus héros de la Seconde Guerre mondiale, nous captivent et nous touchent.

Alarm ! L'armée allemande face au débarquement des Alliés.

de Benoit Rondeau aux Editions Ouest-France.
15,90€
Une analyse de la situation des forces armées allemandes en France à la veille du Débarquement et des raisons de la défaite du IIIe Reich qui avait pourtant engagé ses meilleures troupes dans cette bataille.

Aumônier de la France libre

de René de Naurois aux Editions Perrin
9€
" Mon témoignage vise aussi à encourager les veilleurs d'aujourd'hui : agir, sans haïr. " La vie de René de Naurois s'ordonne autour d'un unique principe : la fidélité. Fidélité à sa foi, tout d'abord, née tôt au sein d'une famille aimante, approfondie au contact d'intellectuels engagés de tous bords et qui le conduit à être ordonné prêtre en 1936 par Mgr Saliège. Fidélité à son pays ensuite, même dans la débâcle d'après 1940 : mû par la volonté de servir, il participe à la création de l'École des cadres d'Uriage, s'engage dans la Résistance à Toulouse puis gagne Londres pour rejoindre le général de Gaulle. Il y sera aumônier de la France libre et des commandos Kieffer, comptant parmi la poignée de Français qui débarquent, le 6 juin 1944, sur les plages de Normandie avant de participer à la campagne de France. Son dévouement lui vaudra d'être fait Compagnon de la Libération. 

Les écoutes de la Victoire

de Jean-Marc Degoulange aux éditions Pierre de Taillac.
24,90€
Intercepter les communications, casser les codes utilisés et percer les intentions ennemies, c'est ce que parviennent à faire durant quatre ans les services d'écoute français. Ils permettront ainsi au commandement de déjouer nombre d'attaques et de remporter, en 1918, la Victoire. De la bataille de la Marne à la signature de l'armistice, ces services vont être de tous les théâtres d'opérations, de toutes les batailles et de tous les combats. A la pointe des innovations technologiques, ils ne vont cesser d'évoluer pour continuer à intercepter, tout au long du conflit, des informations capitales et donner ainsi l'avantage aux armées françaises. Cette contribution essentielle est pourtant restée secrète : pendant la guerre, pour ne pas révéler à l'ennemi cet atout maître ; après l'Armistice, pour que cet avantage déterminant puisse être réutilisé en cas de nouveau conflit ; puis enfin, dans les années 1950-1960 avec la disparition des principaux acteurs... Pour la première fois, un livre révèle comment l'écoute systématique des ondes électromagnétiques a permis à la France d'avoir toujours " un coup d'avance " et de gagner la guerre. Fruit de quatre ans de recherche dans les archives militaires, Les Ecoutes de la Victoire lève le voile sur cet espionnage qui a changé le cours de l'Histoire.

L'étrange capture - récit du Général Monjean

aux éditions Pierre de Taillac.
16,90€
Pierre Montjean, colonel de la Ire armée, est fait prisonnier par les Allemands le 29 mai 1940 à Steenwreck dans le Nord. Durant ses premiers jours de captivité, il couche sur le papier le récit des vingt jours qui précèdent cette capture. Un témoignage d'autant plus précieux que les archives de la Ire armée ont été brûlées.

Atlas de la Grande Guerre

aux éditions Soteca.
25€
Nombreux ont été les livres et ouvrages publiés au cours de ces années commémorant le Centenaire de la Grande Guerre mais il manquait un atlas de cartes détaillées, en couleur, retraçant les grandes batailles et campagnes, depuis les premières semaines de conflit sur les fronts de l'Ouest, de l'Est, des Balkans, d'Afrique... Cette publication qui vise à compenser une lacune - car seule existe une publication anglo-saxonne traduite en français - a pour ambition d'être une référence indispensable pour quiconque s'intéresse à la Première Guerre mondiale.

  • Les livres histoire militaire parus en avril 2019.

L'orchestre militaire français - Histoire d'un modèle

de Thierry Bouzard
aux éditions Feuille Questions d'histoire.
24€
Quel rapport entre les fifres de François Ier, les violons du Grand Condé et le saxophone? Entre Lully et Philidor qui composent des marches pour les régiments de Louis XIV et la Marche tactique du chevalier de Lirou en 1767? Entre les aubades dans les jardins des Tuileries et les kiosques à musique de la Belle Époque? Entre la Musique des Guides et celle de la Garde républicaine? Entre Philidor et Berlioz? Lully et d’Indy? Saint-Saëns et Melchior? Au pays de la musique, l’orchestre militaire s’est fait sa place. De grands noms comme des anonymes ont contribué à bâtir ses répertoires adaptés au plein air, pour des effectifs fort variables, des huit musiciens de 1766 aux orchestres monstres du xixe siècle avec leur millier d’exécutants. Certes, la musique a toujours été présente au sein des armées, mais quelle musique? Celle du tambour qui transmet les ordres? Du concert dominical dans une ville de garnison? Celle du défilé ou celle de l’Opéra? Rythmer le pas, divertir le soldat au repos, fédérer les troupes et rassembler le peuple, garder le souvenir, suivre la mode, autant de facettes, autant de tâches qu’assume l’orchestre militaire. Toute une histoire.

Pour l'acheter, cliquez sur l'image.  Vous contribuerez à l'existence et au développement de tenue31.fr .

Comments are closed.