Infanterie Coloniale.

Cette page:

  • illustre l'uniforme de l'infanterie coloniale de 1918 à 1940,

  • évoque le parcours d'officiers d'infanterie coloniale pendant l'entre-deux guerre

  • et retrace l'historique des régiments d'infanterie coloniale et de l'armée Française entre les deux guerres mondiales.

Illustration de Maurice Toussaint représentant les officiers d'artillerie et d'infanterie  coloniale dans l'ouvrage du Commandant Bucquoy "Les uniformes de l'Armée Française", édité en 1935.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr infanterie artillerie coloniale

De gauche à droite:

  • Infanterie (tenue de travail en paletot kaki)
  • Officier d'artillerie en grande tenue
  • Officier d'infanterie en grande tenue
  • Sergent d'infanterie - sous-officier de carrière (tenue de sortie)
  • Caporal rengagé d'artillerie (tenue de sortie)

I- Historique des régiments d'infanterie coloniale  de 1918 à 1940.

Emplacement des régiments fin 1933:

  • 2e Brest
  • 3e Rochefort, Bordeaux, Marennes
  • 9e Hanoï, Langson
  • 10e Hué, Vinh, Quang, N'gai, Baume Thuot
  • 11e Saïgon, Thudaumont
  • 16e Tien-Tsin (corps d'occupation)
  • 23e Paris, Dreux
  • 41e Fontenay-le-Comte, La Roche-sur-Yon
  • 51e Carcassonne, Pamiers
  • Bataillon d'Infanterie Coloniale du Maroc: Aix
  • Bataillon autonome d'Infanterie Coloniale du Maroc
  • Bataillon d'Infanterie Coloniale de l'A.O.F., compagnie d'Infanterie coloniale de la Martinique: Fort-de-France
  • Compagnie d'Infanterie coloniale de la Guadeloupe: Saint-Claude
  • Bataillon de la Guyane: Cayenne, Tahiti
  • Compagnie mixte de la Nouvelle-Calédonie: Nouméa

 

Régiments de Tirailleurs Sénégalais:

  • 1er Saint-Louis
  • 2e Kati
  • 4e Toulon, Fréjus
  • 5e Fez, Missour, Bou-Denib
  • 6e Casablanca, Agadir, Marrakech
  • 7e Dakar
  • 8e Toulon, Marseille
  • 10e La Goulette, Tunis, Bizerte
  • 12e La Rochelle, Saintes
  • 13e Alger
  • 14e Mont-de-Marsan, Tarbes
  • 15e Philippeville, Kolea
  • 16e Montauban, Castelsarrazin, Cahors
  • 17e Beyrouth, Damas
  • 18e Gabès, Sfax
  • 24e Perpignan, Sète

 

Bataillons de Tirailleurs Sénégalais:

  • 1er Saint-Louis
  • 2e Tombouctou
  • 3e Zinder
  • 4e Kindia
  • 5e Abidjan
  • 6e Ouagadougou
  • 8e Ouidah

 

Régiment de Tirailleurs sénégalais du Tchad: Fort-Lamy

Bataillon de tirailleurs sénégalais de l'A.E.F.: Libreville

1er Régiment mixte de Madagascar: Tananarive

2e Régiment mixte de Madagascar: Diego Suarez

Régiment de tirailleurs malgaches: Fianarantsoa

Compagnie de Cipayes de l'Inde: Pondichéry

42e Régiment de Tirailleurs Malgaches: Périgueux

52e Régiment de Mitrailleurs Indochinois: Agen

 

Tirailleurs Tonkinois:

  • 1er Hanoï
  • 3e Bac-Ninh
  • 4e Nam-Dinh

Régiment de Tirailleurs Annamites: Saïgon

Bataillon de Tirailleurs Cambodgiens: Pnom-Penh

II- Uniforme et grande tenue des officiers d'infanterie coloniale.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr infanterie artillerie coloniale

INFANTERIE COLONIALE. - Tunique bleu foncé, col et pattes de manches bleu foncé, pattes de collet bleu foncé, insignes ancres d'or, boutons demi-bombés or avec ancre, galons et épaulettes or; pantalon bleu marine passepoile écarlate. Képi : bandeau bleu foncé, calot bleu foncé ; ceinturon bleu foncé, plaques or.

Tableau infanterie coloniale RIC

Description de l'uniforme de l'officier d'Infanterie et d'Artillerie Coloniale dans les planches descriptives du Bulletin Officiel éditées en 1937 par le Ministère de la Guerre.

planche infanterie coloniale

Accompagné d'un officier tirailleur à droite et d'un officier de Spahis au centre, l'officier d'infanterie coloniale se distingue par la sobriété de sa tenue.

Illustration de H. de Foucauld dans "Uniformes des Armées de Terre, de Mer, de l'Air" aux éditions Léon Claude.

III- Parcours  d'officiers d'infanterie coloniale.

Sur les photos en noir et blanc ou sur des photos ou en plan serré, il est extrêmement difficile de distinguer un officier d'infanterie d'un officier d'artillerie. Képi et ceinturon sont identiques.

Seuls éléments de différenciation:

  • différence de teinte entre le col et les pattes de collet de la tunique.
  • différence de teinte entre les parements de manche et la tunique.
  • différence de teinte entre la tunique et le pantalon.
  • largeur de la bande du pantalon.

Par contre, il est impossible de distinguer un officier d'un Régiment d'Infanterie Coloniale de celui d'un Régiment de Tirailleur Sénégalais. D'autant que, contrairement aux autres armes, le numéro du régiment ne figure ni sur le col, ni sur le képi.

Un capitaine d'infanterie coloniale.

Il est chevalier de la Légion d'Honneur, titulaire de la Croix de Guerre 14-18 avec une citation, médaille coloniale avec deux barrettes, médaille interalliée, médaille commémorative 14-18, médaille commémorative d'orient, croix du combattant et officier de l'Ordre Royal du Cambodge.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr infanterie artillerie coloniale
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr infanterie artillerie coloniale

Un capitaine d'infanterie coloniale.

Un Lieutenant d'Infanterie Coloniale.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr infanterie artillerie coloniale

Un Colonel d'Infanterie Coloniale, avec aiguillette d'Etat-Major et gants blancs. Photo du Studio L. Leybax 10, rue du Casino à Dinard.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr infanterie artillerie coloniale