Chasseurs à Pied et Alpins

Chasseurs à Pied et Alpins dans le musée en ligne sur l'histoire et l'uniforme de l'Officier Français de 1918 à 1940.

Cette page:

  • illustre l'uniforme des chasseurs de 1918 à 1940,

  • évoque le parcours d'officiers chasseurs pendant l'entre-deux guerre

  • et retrace l'historique des bataillons de chasseurs et de l'armée Française entre les deux guerres mondiales.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs pied et alpins

Illustration de Maurice Toussaint représentant les officiers de Chasseurs  dans l'ouvrage du Commandant Bucquoy "Les uniformes de l'Armée Française", édité en 1935.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs pied et alpins

Description de l'uniforme de l'officier de Chasseurs Alpins et à Pied dans les planches descriptives du Bulletin Officiel éditées en 1937 par le Ministère de la Guerre.

Description de l'uniforme des officier de Chasseurs, illustrée par H. de Foucauld dans "Uniformes des Armées de Terre, de Mer, de l'Air" aux éditions Léon Claude.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs pied alpins

CHASSEURS. - Tunique bleu foncé, col et pattes de manches bleu foncé, pattes de collet bleu foncé, insignes ou numéros argent, boutons argent demi-bombés avec cor, galons et épaulettes argent ; pantalon gris fer foncé, passepoil jonquille. Képi : bandeau velours noir, calot bleu foncé ; ceinturon bleu foncé, plaques argent.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs pied alpins

Le sous-lieutenant BAILLS du 22ème Bataillon de Chasseurs Alpins (Nice, Peira-Cava), à sa droite le sous-lieutenant DE LAMBERTERIE du 5ème Régiment de Tirailleurs Marocains (Maison Carré, Alger, Dellys) tous deux originaire de la 3ème compagnie de la  116ème Promotion Mangin 1929-1931 de Saint-Cyr.

Selon le trombinoscope de cette promotion, le sous-lieutenant DE LAMBERTERIE décède au printemps 1936. Le sous-lieutenant BAILLS joua le rôle de Napoléon lors du 2S, fête commémorant la bataille d'Austerlitz le 2 décembre 1805. Cela explique le commentaire que lui fit DE LAMBERTERIE.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied et alpins.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied et alpins.

Képi d'un Lieutenant non enrégimenté de Chasseur Alpin ou à Pied

Réalisé chez Louis DUPONT, maître tailleur de l'Ecole Militaire de Saint-Maixant laisse penser que ce képi a appartenu à un officier issu du rang. Il porte les initiales MH.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied et alpins.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins

Jean REMUSAT, Saint-Cyrien de la 119ème promotion de Bournazel 1932-1934, 2ème compagnie, il débute comme jeune officier au 2e Bataillon de Chasseurs à Pieds, puis vraisemblablement officier instructeur à Saint-Cyr avec la 126ème promotion de l'Amitié Franco-Britanique 1939-1940. Il aurait combattu avec le 5e Bataillon de Chasseurs à Pied en 1940. Selon l'annuaire de la Saint-Cyrienne de 1949, il quitte l'armée avec le grade de Capitaine et rejoint le groupe Shell. Il décédera le 5 mars 1985.

 

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins

Gabriel René Joseph CHARVET de la 116ème promotion Mangin 1929-1931 (1ère compagnie).

Première affectation en 1931 au 99ème Régiment d'Infanterie Alpine à Lyon, puis vraisemblablement au 20ème Bataillon de Chasseurs Alpins d'Antibes (caserne Gazan). En 1942, il est au 25ème Bataillon de Chasseurs Alpins. En 1949, dans l'annuaire des anciens de l'Ecole Spéciale Militaire, il est indiqué habitant au 2 rue Augereau à Grenoble, sans plus de précisions quant à son affectation.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chasseurs à pied alpins
CBA Rime-Bruneau

Le Chef de Bataillon Marcel RIME-BRUNEAU, chef de corps du 2e Bataillon de Chasseurs à Pied vers 1930/1931.

Marcel RIME BRUNEAU, né le 22 juillet 1893 à Alger, entre  en service le 07 octobre 1911, 

Issu de Saint-Cyr, 96ème promotion : Promotion des Marie-Louise, il est nommé Sous-Lieutenant le 1er octobre 1913 et affecté en janvier 1914 au 22e Bataillon de Chasseurs Alpins d'Albertville.
Nommé Lieutenant le 25 décembre 1914, il combat en Alsace et dans les Vosges en 1914 et 1915 (Mandray, La Tête de Béhouille, Metzeral, le Barrenkopf), puis après deux blessures, sur le front de l’Aisne, il est nommé Capitaine le 4 octobre 1916, combat en 1917 et 1918 au sein de l'Artillerie Spéciale, ancêtre des Chars de Combat avec les chars Saint-Chamond.
 
Il est nommé Chef de Bataillon le 25 juin 1930 et prend le commandement du 2e BCP. Il est fait officier de la Légion d'Honneur le 24 décembre 1931 ce qui permet dater la photo entre juin 1930 et décembre 1931. En effet, portant la tenue modèle 1922 au grade de chef de bataillon mais sa légion d'honneur ne présente pas la rosette symbolisant le grade d'officier. Il ne porte pas non plus la croix du combattant créee en juin 1930. Il arbore cependant une médaille interalliée du modèle de Dubois à moins qu'il ne s'agisse d'un modèle Belge.
 
De 1935 à 1939, il dirige les travaux de défense sur tout le territoire de la Tunisie et en particulier dans le sud tunisien où il est Directeur des travaux de la ligne Mareth. Il est nommé Lieutenant-Colonel le 25 septembre 1937.
Le 12 mais 1940, il devient Chef d'Etat-Major de la 4e DCr sous les ordres du Colonel De Gaulle.
 
Sa carrière est retracée dans l'ouvrage écrit par sa fille "Au service de la France" paru en 2005.
Rime Bruneau

Beau témoignage de l'histoire des chasseurs. Ce document relatant un pélerinage sur le site de Sidi Brahim en 1931.

pélerinage sur le site de Sidi Brahim en 1931.

Bataillons de Chasseurs à Pied et Bataillons de Chasseurs Alpins

Emplacement des bataillons fin 1933
 
1 Strasbourg
2 Mulhouse
4 Colmar
6 Grenoble
7 Albertville, Bourg-Saint-Maurice
8 Forbach
9 Antibes, détachement au Picciarvet
10 Saverne
11 Gap
13 Chambery Lanslebourg
15 Barcelonette, Tournoux-la-Condamine
16 Saint-Avold
18 Grasse, détachement aux Granges de la Brasque
20 Antibes, Peira-Cava
22 Nice, Peira-Cava
24 Villefranche, détachement à la Tête-du-Chien et à la Drette
25 Menton, détachement au Mont Agel
27 Annecy
29 Gérardmer
30 Sarreguemines
31 Mulhouse

Découvrez d'autres biographies de Saint-Cyriens sur la page de l'Ecole Spéciale Militaire.