Tirailleurs Marocains

Tirailleurs Marocains dans le musée en ligne sur l'histoire et l'uniforme de l'Officier Français de 1918 à 1940.

Cette page:

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr tirailleurs marocains
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr spahis compagnies sahariennes

Une des 13 superbes planches à destination des tailleurs, illustrant Les uniformes de l'Armée Française.

De gauche à droite:

Illustré par H. de Foucauld dans "Uniformes de l'Armée Française" aux éditions Léon Claude.

I- Uniforme et grande tenue d'officier des Tirailleurs Marocains.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr tirailleurs marocains
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr tirailleurs marocains

TIRAILLEURS. - Tunique bleu ciel, col jonquille, pas de pattes de manches mais soufflets rouges, pattes de collet ciel, insignes ou numéros or, boutons unis demi-sphériques or, galons or en trèfles, pas d’épaulettes ; pantalon garance, simple bande ciel. Képi : bandeau ciel, calot garance : ceinturon bleu ciel ; plaques or. Pour les régiments marocains, le sceau de Salomon en or remplace le numéro.

II- Parcours d'officier des Tirailleurs Marocains.

  • Capitaine du 3ème Régiment de Tirailleurs Marocains.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr tirailleurs marocains
  • Lieutenant du 2e Régiment de Tirailleurs Marocains.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr tirailleurs marocains

Rare photo colorisée d'un Lieutenant du 2ème Régiment de Tirailleurs Marocains de Marrakech, décoré de la croix de guerre des Théâtres d'Opérations Extérieurs avec citation et tenant à son bras gauche un sabre modèle 1923.

Photographe A. Lafond Marrakech-Guéliz

III- Historique des Régiments de Tirailleurs Marocains.

 

Crée en janvier 1915, le 1er Régiment de Marche de Tirailleurs Marocains RMTM, combat sur le front Français. Un second RMTM est crée en 1918, puis 3 autres en 1920. D'octobre 1920 à décembre 1928, ils portent leur numéro augmenté de 60 (par exemple, le 1er RMTM devient le 61e RMTM etc...).
Pendant cette période, de nombreuses modifications de structure ou de stationnement interviennent. Les régiments permutent entre l'Armée du Rhin, et les troupes du Levant et le Maroc, tandis que 3 nouveaux régiments de Tirailleurs Marocains sont crées.
Leur stationnement est le suivant:
  • 1e RTM Kenitra (Port Lyautey) en 1930, son 4ème bataillon tient garnison à Damas en Syrie de manière permanente de 1928 à 1941.
  • 2e RTM Marrakech et Mogador
  • 3e RTM crée en janvier 1920 en Rhénanie, caserné depuis 1922 à Taza, dissous en 1934, recrée en 1935 à Saint-Dié. Dissous en 1940.
  • 4e RTM crée en janvier 1920 à Oujda, envoyé en Rhénanie de 1921 à 1925, caserné à Taourirt de 1925 à 1927 puis Kénitra (Port Lyautey). Le 4e régiment de Tirailleur Marocains rejoint Ouezzane de 1927 à 1934 puis Taza, Oujda et Boured de 1934 à 1940.
  • 5e RTM Crée en janvier 1920 au Maroc, envoyé en Rhénanie de 1923 à juillet 1925 où le régiment retrouve le Maroc pendant un an avoir d'être envoyé au Levant jusqu'en avril 1927, Bourg en Bresse et Belley de mai 1927 à 1940.
  • 6e RTM Créée en 1921 en Maroc, AFR (Griesheim puis Mayence en 1921 et 1922), Meknès de 1923 à 1926, puis stationné au Levant. En 1927, caserné à Valence, Roman et Privas jusqu'en 1936. De mai 1936, à la mobilisation, le 6e RTM est stationné à Verdun.
  • 7e régiment de Tirailleurs Marocains caserné à Meknès
  • 8e RTM crée en novembre 1927 à Fès, envoyé en France en avril 1934 à Agen, Auch et Marmande puis tient garnison à Belfort et Lons-le-Saulnier à partir d'octobre 1935.
  • 9e RTM est constitué au Maroc en septembre 1939 et embarque immédiatement pour la France où il intègre la 6e DINA.
  • 10e RTM est créé en mars 1940 et embarque aussitôt pour la France ou il intègre la 7e DINA.
Campagne 1939-1940:
La 1ère Division Marocaine vient combattre en France. Aux ordres du Général Mellier, elle regroupe les 1er, 2e et 7e régiments de Tirailleurs Marocains.
Le 5e régiment de Tirailleurs Marocains rejoint la 1ere Division d'Infanterie Nord Africaine (DINA) aux ordres du Général Tarrit. Le 9e régiment de Tirailleurs Marocains est intégré dans la 6e DINA du Général De Verdilhac et le 10e régiment de Tirailleurs Marocains au sein de la 7e DINA du Général Barré.
Notice historique rédigée grâce aux informations de Symbole et Traditions, l'excellent site les-tirailleurs.fr et atf40.

Poursuivre votre visite ou bien revenir à la page d'accueil pour visiter une autre page.