Chars de combat.

Les chars de combat dans le musée en ligne sur l'histoire et l'uniforme de l'Officier Français de 1918 à 1940.

Cette page:

  •  et retrace l'historique des régiments de Chars et de l'armée Française entre les deux guerres mondiales.

 

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars

Officiers de chars en grande tenue (à gauche) et tenue de travail (à droite)

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars combat
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars

CHARS DE COMBAT. - Tunique bleu foncé, col et pattes de manches gris clair, pattes de collet bleu foncé, insignes ou numéros argent, boutons argent demi-sphériques avec casque et canons croisés, galons et épaulettes argent ; pantalon gris fer foncé, bande simple gris clair. Képi : bandeau velours noir, calot bleu foncé ; ceinturon bleu foncé, plaques argent.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars

Lors d’un défilé du 14 juillet, avenue de Wagram, deux chefs de bataillon de l’Ecole des Chars de Combat, celui de gauche en tenue de travail, celui de droite en grande tenue. A noter, la façon peu orthodoxe de porter les décorations en les faisant se chevaucher.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars de combat.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars de combat.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars de combat.

Képi de Chef de Bataillon, ancien du 507ème BCC.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars de combat.
  • Chef de Bataillon BOUCHER du 503e RCC.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars de combat.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars de combat.

Tunique du Chef de Bataillon Lucien Victor Armand BOUCHER du 503ème Régiment de Chars de Combat de Versailles.

Né le 06/07/1891 à Chateaudun

Saint-cyrien, 96ème promotion 1911-1914 des Marie-Louise

Sous-lieutenant le 1/10/1913

Lieutenant le 1/10/1915

Se marie à Saint Brieuc le 27 octobre 1915

Capitaine le 6/7/1917

En 1925, il est placé Hors Cadre des Chars de Combat. Le 4 mars 1928, alors Capitaine  au 503ème RCC il est proposé pour la Légion d'Honneur. En 1931, selon l'annuaire de la Saint-Cyrienne, il est toujours Capitaine au 503ème RCC.

Il passe sans doute Chef de Bataillon en janvier 1934, date de commande de cette tenue.

En 1949, il est colonel retraité à Versailles.

Il décède le 28 juin 1956 à Versailles.

Lucien BOUCHER, alors élève de la 96ème promotion 1911-1914 des Marie-Louise.

Copyright, archives de la Saint-Cyrienne.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars de combat.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars de combat.
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars combat
Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr chars de combat.
  • Colonel  LOIZILLON , breveté d'Etat-Major, ancien chef de corps du 507e RCC.

Colonel Loizillon

Ensemble de Colonel Breveté d'Etat-Major ayant appartenu au Colonel Charles Léon Georges LOIZILLON.

Né à Metz, le 4 septembre 1879, il entre au service en octobre 1897, issu de Saint-Cyr, 82e promotion de Bourbaki 1897-1899.

Il est nommé Sous-Lieutenant le 1er octobre 1899, Lieutenant le 1er octobre 1901, Capitaine le 23 juin 1913 et Chef de Bataillon le 25 juin 1919, breveté d'Etat-Major et Officier de la Légion d'Honneur en 1920. En 1925, il était Hors-Cadre des Chars de Combat, détaché au 519e RCC.

Nommé Lieutenant-Colonel le 25 septembre 1928, il est nommé en décembre de la même année, chef d'Etat-Major du commandant supérieur de la défense des places du groupe de Metz.

Il est nommé colonel le 25 décembre 1933, et la même année devient chef de corps du 507e RCC à Montigny-les-Metz (quartier Lizé), régiment dont le général de Gaulle prendra le commandement le 5 septembre 1937, après un stage du 15 juillet au 31 août, succédant ainsi au Colonel Guillot.

Dans l'annuaire de l'armée de 1936, le colonel Loizillon est directeur de la préparation militaire et de l’instruction des officiers de réserve de la 6e région, à Metz, emploi de colonel ayant fait son temps de commandement.

Dans l'annuaire de 1937, il est à l'état-major de la 14e région.

Il reçoit le 23 décembre 1937, l'écharpe de Commandeur de la Légion d'Honneur.