Génie

Le génie dans le musée en ligne sur l'histoire et l'uniforme de l'Officier Français de 1918 à 1940.

Cette page:

  • illustre l'uniforme du génie de 1918 à 1940,

  • évoque le parcours d'officiers du génie pendant l'entre-deux guerre

  • et retrace l'historique des régiments du génie et de l'armée Française entre les deux guerres mondiales.

I- Uniforme et grande tenue des officiers du génie.

Planche Génie

Description de l'uniforme de l'officier du génie dans les planches descriptives du Bulletin Officiel éditées en 1937 par le Ministère de la Guerre.

II- Parcours  d'officiers du génie.

Franchissement Rhin 12e RG Saint-Goar

Opération de franchissement du Rhin, probablement à Saint-Goar.
A droite, le chef de corps du 12e Régiment du Génie en tenue modèle 1922. Il s'agit potentiellement du Colonel Normand ou du Colonel Naquet-Laroque.

Créé le 1er octobre 1920 à Spire pendant l'occupation de l'Allemagne. Le 12e Régiment du Génie est issu du regroupement des compagnies de sapeurs mineurs et sapeurs pontonniers de l'armée du Rhin. Il est dissous le 1er mars 1929.

Sous-lieutenant Génie

Jeune sous-lieutenant du génie. La plaque émaillée figurant sur la bâtiment derrière "Restaurant Caillon" ne permet malheureusement pas de situer la scène.

Lieutenant-Colonel du 10e Régiment du Génie, régiment recrée le 1er octobre 1936 à Besançon.
Il est Officier de la Légion d'Honneur, titulaire de la croix de guerre 14-18 avec 3 étoiles et 1 palme, de la médaille commémorative du Maroc avec une agrafe, de la médaille Interalliée et la médaille commémorative 14-18.

Lieutenant-Colonel 10e Régiment Génie
Lieutenant-Colonel 1e Régiment Génie

Lieutenant-Colonel Pierre Louis MALAU du 1e Régiment du Génie (Strasbourg, Besançon).
Il est Commandeur du Ouissam Alaouite, chevalier de la Légion d'Honneur, titulaire de la croix du combattant, de la médaille coloniale avec deux barrettes, de la médaille Interalliée, de la médaille commémorative 14-18 et d'une médaille qui pourrait être la médaille Espagnole de la guerre du Rif Marocain.

Pierre Louis MALAU est né en août 1886 à Bel Abbès, son père est officier d'administration principal du génie. En 1912, année de son mariage, il est lieutenant du génie à l'école de l'artillerie et du génie.

En juillet 1925, il est muté au 51eme bataillon du génie. En janvier 1927, il est signalé comme capitaine à Rabat. Il est nommé au grade de chef de bataillon à la Direction des Chemins de Fer Militaires au Maroc en mars 1928. Il est en effet basé en novembre 1928 à Midelt.

Jeune sous-lieutenant du 19ème Régiment du Génie.
La photo est postérieure au 15 octobre 1935, date à laquelle le 19e Régiment de Génie est reformé à Hussein Dey par fusion des 32e et 45e bataillons du Génie. Il est transformé en dépôt de guerre le 3 septembre 1939, à la déclaration de guerre entre la France et l'Allemagne, avant de reprendre l'appellation de Régiment en septembre 1940.

Sous-lieutenant 19e Régiment du Génie

Officiers du 3e Régiment du Génie en tenue de travail dans les années 1930.
Tenant garnison à Arras, un détachement sera envoyé à Versailles pour participer à l'expérimentation des divisions cuirassées.

Officiers du 3e Génie
Ecole du Génie

Les officiers de l'Ecole Militaire et d'Application du Génie (Versailles).

Portrait et vitrine présentant la tenue modèle 1931 du Général Gustave Ferrié, considéré comme le pionnier des transmissions et de la radiodiffusion.

Général Ferrié
34e Bataillon du Génie Bizerte

Officiers du 34e Bataillon du Génie de Bizerte.

-

III- Historique des régiments du génie  de 1918 à 1940.

Emplacement des régiments fin 1933:

Régiments du Génie:

1e Strasbourg, Besançon
2e Metz
3e Arras, Versailles
4e Grenoble
5e Versailles
6e Angers
7e Avignon
8e Versailles, Mont-Valérian, Montoire
15e Toul, Chartres (sapeurs de chemin de fer)
18e Nancy
28e Montpellier

Bataillons formant corps:
31e Rabat
32 Hussein-Dey
33e Beyrouth
34e Bizerte
41e Rabat
45e Hussein-Dey
51e Rabat

Poursuivre votre visite ou bien revenir à la page d'accueil pour visiter une autre page.