Pourquoi ce thème?

L'uniforme et la grande tenue modèle 31 de l'officier Français.

Tout commence le 20 juillet 1944.

14 jours après le débarquement, le front américain stagne, les troupes étant ralenties par le bocage normand. Il est décidé de bombarder de façon massive une étendue réduite (carpet bombing) et d’y faire pénétrer des troupes blindés.
C’est l’opération Cobra qui permettra aux troupes Américaines de percer et de s’engager en Bretagne et dans tout l’ouest de la France. Deux des nombreux villages qui firent les frais de cette opération s’appellent La Chapelle Enjuger (situé dans le couloir de bombardements) et Roncey (zone où les troupes Allemandes furent encerclées et pilonnées).
Ce sont les villages de mes grands-parents paternels et maternels.

36 ans plus tard, accompagné de mon frère et de mes cousins, nous découvrons tous ces témoignages du passé: la baïonnette américaine, les jerricans récupérés sur les haies, des casques américains réutilisés comme mangeoire à chevaux, des gourdes, des cartouches toutes rouillées trouvées dans la terre des champs...

A l’âge de 7 ans, c’est le début d’une passion. Passion, au démarrage, qui se limite à accumuler des objets de toutes sortes.

Puis à l’age de 16 ans, c’est la découverte.

Au salon des collectionneurs de Militaria de Sainte-Mère Eglise (lieu emblématique par excellence), je découvre une tunique de tenue modèle 1931, sans trop savoir de quoi il s'agit. Dans cette région où la collection de militaria Américain et Allemand est la règle, le militaria Français n’intéresse pas beaucoup les collectionneurs. Je m’y engouffre et en fait mon thème principal:             L’officier Français de 1920 à 1940 et plus particulièrement les tenues modèle 1931.

grande tenue officier uniforme sortie parade modèle 31 1931 képi armée ceinturon bottines lieutenant capitaine commandant chef bataillon colonel général