Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr.

L'uniforme et la grande tenue modèle 31 de l'officier Français.  L'Ecole Spéciale Militaire.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

Ecole Spéciale Militaire. Infanterie. De gauche à droite:

  • Officier du cadre et Officier Instructeur d'Artillerie.
  • Elève de 2e année (caporal)
  • Elèves

Escadron de Cavalerie (Grande Tenue)

Officier Instructeur du Cadre de l'Ecole et Elèves de la Section de Cavalerie.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

L’Ecole spéciale militaire est commandée par un général de brigade ou de division qui est secondé par un colonel commandant en second. Les fonctions administratives sont remplies par des officiers sous la direction d'un chef de bataillon major. Un colonel ou lieutenant-colonel directeur des études dirige l'enseignement général. Il dispose des officiers professeurs chefs de cours et professeurs-adjoints.

Les élèves sont encadrés dans des unités commandées par des officiers. Il existe en outre des officiers instructeurs spécialistes (tir et armement, transmissions et observation, éducation physique et gaz) un petit état-major d'infanterie comprenant les sous-officiers d'encadrement des unités d'élèves, le personnel sous-officiers et hommes de troupe des services, les ordonnances, le groupe des clairons (1 sergent, 16 clairons). Le 2ème groupe de cavaliers d'école commandé par un capitaine est composé de sous-officiers maîtres et sous-maîtres de manège (Cadre noir), de sous-officiers, brigadiers et cavaliers de manège, de maîtres ouvriers, de brigadiers et cavaliers indigènes (cavaliers d’école). Un service automobile, un service de santé et un service vétérinaire complètent l’ensemble.

Les élèves sont répartis en plusieurs formations : un groupe de bataillons commandé par un lieutenant-colonel composé du 1er bataillon (3 compagnies à 3 ou 4 sections) d’élèves de 2° année se destinant à l'infanterie, l’infanterie coloniale, les chars de combat ; du 2° bataillon (3 compagnies à 4 sections) comprenant tous les élèves de l’année, et du peloton des E. O. R. sur lequel nous reviendrons tout à l'heure.

Les élèves de 2e année qui se destinent à la cavalerie et jusqu'en 1935 inclus à l’artillerie coloniale forment un escadron a 2 pelotons sous le commandement d’un chef d’escadron commandant la section de cavalerie.

Les élèves de 2° année qui se destinent à l’armée de l'air forment une section aéronautique commandée par un commandant aviateur. Cette section disparaîtra à la fin de l'année scolaire 1934-1935.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

Shako d'Officier du Cadre. Section de cavalerie.

Peloton des E. O. R.

Parlons tout d’abord de ce peloton des E. O. R. (élèves-officiers de réserve). Ce sont des jeunes gens qui proviennent soit de ceux qui ont passé avec succès le brevet de préparation militaire supérieure, soit du contingent normal après le concours de candidats élèves-officiers de réserve. Ils font alors à Saint-Cyr un stage de cinq à six mois, et sont répartis en 2 compagnies en été et 3 en hiver. L’effectif des pelotons d’été varie de 100 à 200, celui des pelotons d’hiver de 2 à 300 et a même été jusqu’à près de 400. Ces jeunes gens qui n’ont pas passé l’examen d'entrée à l'Ecole ne portent pas la tenue de l'Ecole et n’auront jamais le titre de Saint-Cyriens. Ils conservent la tenue de soldat de leur corps d‘origine (sauf quelques—uns qui sont caporaux ou caporaux—chefs) et portent comme signe distinctif une soutache en or ou en argent mélangée de fil rouge à l’écusson du collet. Pour les prises d'armes et sorties, on leur conseille de se faire faire une tenue kaki comportant un pantalon a passepoil, une vareuse d'officier sans galon à col demi-saxe. Ils ont le képi de sous-officier au numéro de leur corps. Leurs officiers sont des officiers instructeurs du cadre de l’École et portent donc les tenues que nous allons décrire pour ceux-ci.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

UNIFORMES

Après avoir porté pendant plusieurs années après la guerre la tenue bleu horizon, l'École spéciale militaire de Saint-Cyr est revenue depuis 1931 aux couleurs traditionnelles de l'École : tunique noire et pantalon rouge.

Officiers du cadre.

Les officiers du cadre venant de l’infanterie ou de l'infanterie coloniale portent en grande tenue la tunique noire des officiers d'infanterie, sauf que le col et les pattes de parements sont bleu ciel. L'écusson du col est bleu ciel sans soutache avec grenade or, les boutons dorés portent la grenade et l'inscription : « École spéciale militaire ». Le pantalon est garance avec une bande simple bleu ciel. Le manteau noir porte au collet la même patte que la tunique. La coiffure est un schako bleu ciel avec chevrons et pourtour supérieur en galons d’or de 25 mm, pour les officiers subalternes et de 30 pour les officiers supérieurs (même le lieutenant-colonel du bataillon et le colonel directeur des études). Ce galon n’est doublé d'un second galon de 10 mm que pour le colonel commandant en second. Les chevrons en galon de 35 mm sont traversés au tiers interne d'une raie bleue en soie de 2 mm. La plaque de schako en cuivre doré est constituée par une grenade sous laquelle se déroule une banderole portant l'inscription : « École spéciale militaire ». La fausse jugulaire est une chaînette dorée avec rosaces. Le schako comporte une jugulaire intérieure de cuir et est surmonté du plumet spécial à l'École de Saint-Cyr dit : « Casoar » et comprenant au-dessus d'une olive dorée, un bouquet de plumes flottantes dont la moitié supérieure est blanche et l’intérieure rouge (en théorie, car pratiquement il y a beaucoup plus de plumes blanches que de rouges).

Les officiers professeurs provenant de la cavalerie, ainsi que les officiers instructeurs de la section de cavalerie portent la même tunique en remplaçant l'or par l’argent. Leur schako d'après le règlement devrait être celui des officiers du cadre d'infanterie en remplaçant l'or par l’argent. En réalité, ils portent le schako de Saumur d’avant-guerre, c'est-à-dire en drap bleu ciel, sans chevrons, mais avec le pourtour supérieur bordé d'un galon d’argent et la jugulaire a chaînettes pouvant se fixer à l’arrière du shako quand elle ne passe pas sous le menton. En grande tenue à cheval, les officiers d’infanterie et de cavalerie portent la culotte rouge à bande simple bleu ciel.

Dans les autres tenues, les officiers (infanterie et cavalerie) portent le képi de l’école à turban rouge et bandeau bleu ciel, galons, grenades et fausse jugulaire dorés ou argentés suivant l'arme.

Les officiers faisant partie du cadre de l'Ecole et provenant d'armes ou services autres que l'infanterie, l'infanterie coloniale ou la cavalerie, portent en grande tenue l'uniforme de leur arme avec grenades au collet et au bandeau du képi. Celui-ci porte en grande tenue l'attribut de l'arme d'origine (plaque métallique surmontée de la cocarde du modèle d'avant-guerre) supportant le plumet de l'École.

En tenue journalière, tous les officiers portent la tenue kaki de l'armée et sont distingués par 1 écusson bleu de ciel à grenade d'or ou d'argent du collet (pour ceux de l'infanterie et de la cavalerie).

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

Schako d'Officier du cadre Infanterie.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

Insignes de l'Ecole.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

Képi de petite tenue.

Élèves (grande tenue).

Tunique du modèle de celle de grande tenue des officiers. Le collet en drap du fond est recouvert de drap bleu de ciel qui laisse dépasser sur les bords un mince filet de drap noir. Il est orné d'une grenade en soie jaune (élève de 1ère année) ou brodée en or (élève de 2ème année). Brides d'épaulettes noires ; épaulettes garance. Manteau bleu foncé (pratiquement noir) à col chevalière portant l'écusson bleu de ciel orné de la grenade en soie jaune ou en or. Les élèves de la section aéronautique portent sur le côté droit de la poitrine de la tunique l'insigne spécial de l’aviation (ailes étendues) brodé en or.

La tunique et le manteau sont ornés sur les manches de galons en chevrons pour les différents grades auxquels peuvent parvenir les élèves de 2ème année et qui correspondent aux fonctions qu'ils exercent effectivement dans les compagnies, savoir : élève de première classe (un galon de lézarde de 10 mm de large en laine jaune) ; caporal (deux galons de laine jaune) ; sergent (un galon métallique doré) ; sergent comptable (deux galons dorés) ; sergent-chef (trois galons dorés). Le sergent-chef major de promotion de l'École en porte le drapeau.

Pantalon garance à bande simple bleu de ciel, bottines (éperonnées pour les élèves de la section de cavalerie). Schako bleu de ciel avec le chevron, les pourtour inférieur et supérieur en cuir verni noir), même plaque que les officiers en cuivre (mais non doré), plumet de l'Ecole à olive rouge.

Cette tenue est prise comme tenue de sortie avec un ceinturon en cuir noir, avec plaque de ceinturon en cuivre orné d'une grenade, supportant pour les anciens par une bélière de cuir verni le sabre d'officier modèle 1923 et pour les recrues par un porte-épée de cuir verni, le sabre-baïonnette ; le ceinturon est porté en été sur la tunique, en hiver sous le manteau par les anciens et sur le manteau par les recrues. La tenue de sortie en semaine comporte le képi à turban garance et à bandeau bleu de ciel (avec grenade en or) séparés par le galon d'or à lézardes dit « des Ecoles » de 14 mm. Un nœud hongrois en soutache dorée orne le calot.

Pour les prises d'armes, la tenue comporte en été la tunique avec épaulettes et le ceinturon verni, en hiver les épaulettes portées sur le manteau et un ceinturon en cuir fauve garni des cartouchières et des bretelles également en cuir fauve, ceci pour les deux armes.

Comme armement, tous les élèves du groupe des bataillons ont le mousqueton et la baïonnette, même les sergents-chefs (sauf s'ils remplacent un lieutenant commandant de section ou portent le drapeau). Tous les élèves de l'escadron de cavalerie portent le sabre droit de cavalerie légère modèle 1882 et, s'ils sont à cheval en hiver, le mousqueton. A cheval, ils portent la culotte rouge à bande simple bleu ciel, les brodequins et les jambières en cuir verni noir.

 

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

Elève en tenue de sortie.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

Une des compagnies de la 116ème promo Mangin 1929-1931 lors du défilé du 14 juillet.

Tenues journalières.

La tenue à l'intérieur de l'École comporte le bonnet de police kaki orné de la grenade en laine jaune à gauche, la vareuse kaki à col renversé avec l'écusson de l'Ecole, le pantalon kaki à bande kaki ou la culotte kaki, des brodequins avec des bandes molletières ou des jambières ; à l'étude une fausse manche, sorte de bourgeron en toile bleue fermé devant par 5 boutons avec deux poches et une martingale. Alors que la tunique ne se porte qu'avec un faux col blanc, la vareuse comporte une cravate kaki clair.

La tenue d'exercice comporte également la capote d'infanterie kaki à deux rangs de boutons, dont le col porte l'écusson à grenade jaune. Sur la capote comme sur la vareuse, une promotion porte la grenade sur fond bleu, l'autre la grenade cousue directement sur le drap du fond du vêtement. Le manteau d'exercice des élèves de la section de cavalerie est du modèle de la cavalerie à un seul rang de boutons.Certains travaux ou exercices comportent le képi ; mais en principe, pour tous les exercices militaires faits à l'intérieur ou à l'extérieur de l'Ecole, on prend le casque en acier kaki foncé orné de la grenade de l’Ecole (celle du schako comportant la banderole avec légende).

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

A gauche, élève en tenue d'exercice.

A droite, l'élève Baills de la 116ème promo Mangin 1929-1931.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

Harnachement.

 Le tapis de selle des officiers comme celui des élèves est bleu ciel bordé d'un seul galon blanc (pour tous les grades). Pour les revues, les chevaux portent une longe poitrail en tresse blanche avec comme attribut central la grenade de l'Ecole.

Sous-officiers du cadre.

Les sous-officiers de tous grades affectés à l'École (sortant de l’infanterie ou de la cavalerie) portent la tenue kaki avec le képi à turban rouge et bandeau bleu de ciel. Le collet de la vareuse porte l'écusson bleu de ciel de l’Ecole.

Les sous-officiers provenant de l'artillerie ou du génie conservent la tenue de leur arme d’origine avec la grenade au collet et au bandeau du képi. Les sous-officiers du Cadre noir conservent leur tenue particulière.

Hommes de troupe.

Les hommes de troupe du petit état-major d'infanterie portent l'uniforme de leur arme avec sur l'écusson du col une grenade bleu foncé, les boutons ronds en cuivre pour l'infanterie, et blancs pour la cavalerie.

Les clairons de l’Ecole (qui en 1935 ont encore la tenue complète bleu horizon en attendant la kaki) portent lorsqu’ils prennent part aux revues et défilés un shako semblable à celui des élèves, mais en drap rouge, avec le plumet de l’Ecole.

Uniforme grande tenue officier français modèle 31 1931 tenue31.fr Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr.

La section de cavalerie de la 116ème promo Mangin 1929-1931 lors du défilé du 14 juillet.

Retrouvez d'autres photos ou des biographies d'officiers issus de Saint-Cyr sur la page des Chasseurs et celle des Tirailleurs.

Source " Les Uniformes de l’Armée française – Terre – Mer – Air. Commandant Bucquoy. Ouvrage publié sous le haut patronage des Ministères de la Guerre, de la Marine, de l’Air. Illustrations de Maurice Toussaint. Paris, Les Editions Militaires Illustrées – 1935  "

A suivre.