Intendance.

L'uniforme et la grande tenue modèle 31 de l'officier Français. Intendance.

 

Avec des années de recul, il est possible de tirer des enseignements pour l'avenir en mesurant les services rendus par le Service de l'Intendance pendant la Grande Guerre. La vieille loi du 16 mars 1882 s'est avérée excellente et restera la charte de l'administration militaire française. Pourvoyeur de l'Armée dans bien des domaines (ressources humaines, soldes et indemnités, subsistances, habillement et campement), l'Intendant devient souvent le conseiller juridique du Commandement tout en assurant sa mission légale de tuteur administratif du Corps de troupe.

Le niveau du recrutement des Intendants s'élève. A la faveur de la dissolution de l'Inspection générale des Services Administratifs, l'Ecole Supérieure de l'Intendance acquiert son autonomie par décision du 13 décembre 1926, en même temps que la durée du stage est portée à deux ans. Le recrutement, par la voie du cinquième tour, reste ouvert aux vocations tardives. Trois textes paraissent successivement pour régler les conditions d'admission dans le Corps et ouvrir l'accès aux candidats de l'Aéronautique.

Si la qualité du personnel s'améliore, l'Intendance reste un parent pauvre en matière de modernisation du matériel. Le Commandement attend beaucoup des ressources de la réquisition. Pourtant, en 1924, le General RAGUENEAU estime que l'expérience de la Grande Guerre doit inspirer l'emploi de nouveaux moyens de transport grâce au progrès technique. En 1926, le problème des stations-magasins retient l'attention du Senat. L'alimentation en vivres est caractérisée par la permanence et la régularité quotidienne des besoins et l'Intendant Militaire CHAUMONT souhaiterait en 1930 que le Service soit doté, dans ce dessein des véhicules organiques spéciaux, comme vient de l’être, dans un autre domaine le Service de Santé.

« L’armée Française de 1919 à 1939. Le temps des compromis » Colonel Breveté Paoli. p176.

grande tenue 31 officier intendance

De gauche à droite:

  • Contrôleur Général de 2e classe (tenue de ville).
  • Contrôleur Général de 1ère classe (grande tenue).
  • Intendant Général de 2e classe (grande tenue).
  • Officier d'Administration du Service de l'Intendance.
  • Intendant Militaire de 1e classe.

En 1934, un chef de bataillon de troupes coloniales en tenue modèle 1922 à gauche et un Intendant militaire de 3ème classe (commandant) en tenue modèle 1931 montent la garde du cercueil du Maréchal Lyautey.

grande tenue 31 officier intendance